Home

Retour 28.04.2021

Swissfillon : baptême du feu pendant la pandémie du COVID-19

La pandémie du COVID-19 a non seulement eu un fort impact sur la société, mais également sur l’industrie pharmaceutique. Cette dernière a été transformée par la nécessité de développer un vaccin COVID-19 et de livrer des centaines de millions de doses en un temps record. Swissfillon, une jeune entreprise en pleine croissance basée au BioArk de Viège, qui offre des services de fabrication (remplissage) de produits pharmaceutiques complexes et de grande valeur, a dû faire face à la tourmente. 

Selon Carole Delaunay, directrice du développement commercial chez Swissfillon, l’externalisation de la fabrication de produits thérapeutiques à l’étranger présente désormais des risques. C’est la raison pour laquelle l’entreprise a initié des discussions avec le gouvernement suisse pour étudier la possibilité d'internaliser la production et les activités de remplissage et de finition à Viège. « Les petites CMO (Contract manufacturing organization) comme Swissfillon ont dorénavant davantage de possibilités d'offrir leurs services à tous ceux qui en ont besoin ».  

L’entreprise compte à l’heure actuelle une cinquantaine d'employés. Tous sont basés sur le même site, car le confinement ne leur a pas laissé la possibilité de se déplacer sur d’autres sites. La production n’a cependant pas été affectée. « Ma philosophie personnelle est que ce n'est pas le succès qui nous apprend le plus, mais les défis que nous avons à relever ; de ce point de vue, nous vivons vraiment une période intéressante », précise Carole Delauney dans une interview au site Manufacturing Chemist.  

 

Accroître les quantités commerciales d’ici 2024 
Swissfillon vise à devenir un prestataire de services pour l’ensemble du cycle de vie des projets de ses clients, depuis le tout début de leur parcours jusqu'à la production commerciale. Selon Daniel Kehl, fondateur et CEO de Swissfillon, les entreprises qui développent des vaccins COVID ont besoin de produire des centaines de millions de doses et, du point de vue de la capacité - mais non de la technique – Swissfillon s’avère actuellement trop petit pour fournir ces quantités.

Sa stratégie est donc claire : l’entreprise a débuté avec une ligne de remplissage et de finition hautement flexible et entièrement automatisée fournissant des quantités petites à moyennes. Puis, l'année dernière, elle a lancé un programme d'investissement qui lui permettra de construire une nouvelle ligne pour produire de plus grandes quantités commerciales. Daniel Kehl affirme que les travaux d'ingénierie débuteront dans le courant de l’année. Il espère que l'installation soit opérationnelle pour la fabrication de vaccins en grande quantité d'ici à la mi-2024. 

 

Maximisation des avantages de Swissfillon 
Toujours selon Daniel Kehl, les fabricants de substances médicamenteuses ont encore l'impression que le « Fill and Finish » est simple et direct. « Or, dans ce domaine, Swissfillon se positionne probablement comme l'entreprise la plus agile au monde. En effet, elle présente la capacité de passer d'un produit un jour à un autre le lendemain ». L’entreprise a délibérément conçu tout ce qui est en contact direct avec le médicament avec des composants à usage unique afin de garantir la rapidité et l'agilité.

Toutefois, pendant la pandémie, Swissfillon s’est vu confronté à des retards dans les délais de livraison de certains composants à usage unique, ce qui a engendré une perte de cet avantage. « Les délais sont passés de 12 à 50 semaines environ. Dans le passé, un délai d’au moins huit mois était nécessaire pour pouvoir mettre un produit sur la ligne de remplissage, désormais ce temps s’est rallongé ». Or, l’entreprise aspire à faire de son mieux pour évaluer exactement ce qui est nécessaire en termes de matières premières pour les composants primaires, tout en gardant sa stratégie d’agilité maximale.  

« Vous avez peut-être une excellente molécule, mais vous devez être en mesure de la vendre sous une forme appropriée. Vous devez donc trouver quelqu'un pour produire l'API, formuler la substance médicamenteuse et la livrer dans un contenant adéquat. Adopter une approche fondée sur le cycle de vie est la clé du succès. », conclut Daniel Kehl.  

Découvrez l’entreprise Swissfillon en vidéo en suivant ce lien.

 

Source : Manufacturing Chemist, article écrit par Kevin Robinson 


 

Fondation The Ark - Rue de l'Industrie 23 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark