Home

Retour 08.02.2022

Les pépites innovantes de BioArk Monthey en immersion à Besançon

À l’occasion du deuxième appel à projets du programme transfrontalier Accelere’Health, trois pépites issues du site technologique de BioArk Monthey ont été retenues pour partir en expédition dans l’écosystème innovant de Besançon. L’occasion idéale pour les sciences de la vie montheysannes de faire rayonner leurs expertises au-delà des frontières cantonales et nationales.
 

Accelere’Health, le programme transfrontalier au service de l’innovation

Accelere’Health est un programme transfrontalier (Suisse-France) visant la valorisation des projets innovants dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. Initié à l’automne dernier, le programme permet d’identifier les opportunités de marché, de rencontrer les meilleurs experts, de découvrir des environnements dynamiques et complémentaires et de multiplier les contacts industriels, académiques, médicaux qui permettront aux projets d’accroitre leur potentiel de développement.

Besançon, la seconde destination du programme, se présente comme le berceau des microtechniques et de la bioproduction. En effet, les microtechniques ont su se combiner aux thérapies cellulaires pour développer des produits phares comme les CAR-T cells. Certaines des compétences françaises les plus pointues sur le domaine se trouvent à Besançon. Cette destination offre de belles opportunités pour les entrepreneurs montheysans pouvant ainsi démontrer leurs savoir-faire de pointe et s’enrichir du réseau de l’écosystème d’accueil.

 

Ceidos, GaDia, Swiss Biotech Center, les lauréats d’Accelere’Health

Parmi les lauréats sélectionnés pour cette deuxième immersion, nous retrouvons Ceidos. La start-up valaisanne répond aux besoins en constante évolution concernant l’utilisation et le contrôle de la culture cellulaire depuis l’émergence des ATMPs (Advanced Therapy Medical Product). Leur projet C-NETICS optimise le processus de culture cellulaire en l’automatisant. Cette technologie permet une accélération de ce processus, mais aussi une réduction des coûts liés à ce dernier. Ce dispositif de laboratoire permet de compter les cellules et de mesurer leur viabilité de manière automatisée et aseptique, pendant l’expansion cellulaire.

La jeune pousse, GaDia, deuxième lauréate du programme franco-suisse, développe des tests rapides pour diagnostiquer les infections nosocomiales : infections liées aux hôpitaux et qui se développent pendant les hospitalisations. Ces infections touchent 10% des patients hospitalisés et augmentent la mortalité d’un facteur. Leur objectif est donc de détecter une éventuelle infection de ce type le plus rapidement possible (directement depuis le lit du patient, sans avoir à le déplacer jusqu’au laboratoire) afin d’apporter une solution adaptée, améliorer le traitement et sauver des vies.

Finalement pour compléter ce trio de start-ups valaisannes en immersion à Besançon, Swiss Biotech Center. Cette pépite des sciences de la vie accompagne les entrepreneurs dans le développement de produits biopharmaceutiques en accélérant le développement de leurs produits innovants vers le développement de leur utilisation clinique. En cela, Swiss Biotech Center accompagne les entrepreneurs dans les démarches de conformité avec les normes réglementaires dans les meilleures conditions possibles, de l’idée au produit final.

Fondation The Ark - Rue de l'Industrie 23 - 1950 Sion - Suisse