Home

Retour 25.01.2021

L'écosystème valaisan confronté aux défis actuels de la fabrication de produits biologiques

Organisé par Greater Geneva Bern of Switzerland, le 3 décembre dernier, le webinaire "Scaling Global Biologics Production" a porté sur le développement de partenariats le long de la chaîne de valeur des produits biologiques. Des acteurs renommés de l'écosystème valaisan des sciences de la vie tels que Lonza, Swiss Biotech Center, Swissfillon, Kodiak Sciences, se sont relayés lors de la table ronde modérée par Karolyn Chamberlin, directrice de North-East USA au Greater Geneva Bern of Switzerland, pour exprimer leur expérience et leur stratégie pour faire face aux défis actuels liés à la production. 

Le pipeline mondial des produits biologiques est en pleine croissance. "La demande croissante de produits biologiques et le besoin de capacités de production en Europe laissent présager une croissance de 1,5 billions de dollars d'ici 2024. De plus, la capacité devrait croître de plus de 10 % au cours des quatre prochaines années", explique André Guedel, responsable du pôle "sièges internationaux" chez KPMG Suisse. Le développement des vaccins COVID-19 ajoute encore plus de pression à ce pipeline. De nombreuses entreprises de biotechnologie recherchent des partenariats pour répondre à leurs besoins de fabrication. "Les grandes entreprises recherchent des capacités internes. Mais elles sont ouvertes à une double stratégie avec les CDMO", note André Guedel.


Des acteurs valaisans engagés
Par exemple, Lonza développe des partenariats pour la production à grande échelle avec des CDMO, comme Kodiak Sciences sur leur site de Viège. Le principal produit candidat de Kodiak Sciences, le KSI-301, est un nouveau conjugué de biopolymère d'anticorps anti-VEGF. "Depuis 2014, nous fabriquons des conjugués biopolymères d'anticorps", déclare Laurent Ducry, responsable du développement et de la fabrication de produits biologiques, chez Kodiak Sciences. « Nous sommes basés dans l'usine Ibex de Lonza à Viège, nous sommes en mesure d'augmenter nos capacités de KSI-301 de millions de doses en une année".

Les CDMO Fill & Finish deviennent également de plus en plus agiles, notamment pour les produits injectables. "La tendance actuelle est claire : les produits sont plus complexes" explique Daniel Kehl, PDG de Swissfillon, une société active dans le domaine du Fill & Finish à Viège. "En outre, les besoins en quantités plus faibles s'expriment. De plus en plus de traitements sont produits pour des maladies qui touchent moins de patients. La demande de conteneurs innovants est également en hausse. Elle offre une valeur ajoutée aux entreprises pharmaceutiques et aux patients. Nous constatons la croissance des soins "à domicile". Ce type de contenants spécifiques permet au patient de prendre son traitement sans avoir à se rendre chez le médecin ou à l'hôpital. C'est un réel bénéfice pour les soins de santé ! “

Soutenant les jeunes pousses depuis plus de 15 ans, le Swiss Biotech Center opère sur un marché de niche. Du développement, à la livraison et à la commercialisation de produits pharmaceutiques, l'entreprise basée sur le site chimique de Monthey offre une chaîne de valeur totalement intégrée au sein de sa plate-forme technologique. "Ainsi, nous pouvons nous adapter rapidement aux besoins de nos clients et assurer une transition rapide de la recherche à la production de lots cliniques en passant par la recherche de première main. La flexibilité est la clé", explique Massimo Nobile, directeur général du Swiss Biotech Center.
 
Avec le complexe de biofabrication IBEX Solution, Torsten Schmidt, responsable de l'opération Ibex chez Lonza, présente le projet de conception d'une infrastructure de pointe et également d’une impressionnante capacité de croissance de l'entreprise. "L'installation Ibex est une solution rapide pour offrir des solutions de capacités de fabrication", explique Torsten Schmidt "L'installation est basée sur un concept modulaire. Chaque aile peut être séparée et peut fonctionner de manière distincte. Nous avons pu construire la SOLUTION IBEX en seulement 8 mois. Il aurait normalement fallu 2 à 2,5 ans pour de telles capacités dans des installations traditionnelles !"
 

Agilité, flexibilité et partenariats intersectoriels
Compte tenu des investissements actuels dans les capacités de production de produits biopharmaceutiques en Suisse, on peut s'attendre à une nouvelle croissance des exportations dans les années à venir. "L'Europe dépasse les États-Unis par sa capacité de production en réponse à la crise COVID. Comment ? Ils mettent des fonds à sa disposition pour la soutenir", a partagé André Guedel. Pour soutenir cette croissance rapide du marché, les principaux intervenants de ce webinaire ont convenu que l'agilité et la flexibilité peuvent réduire considérablement le délai de mise sur le marché et constituent un avantage considérable dans la production biologique. Les partenariats intersectoriels sont également une solution à ne pas négliger.

Propos recueillis le 3 décembre dans le cadre du webinaire Scaling Global Biologics Production 


 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark