Home

Back 22.05.2015

Présentation de votre entreprise: ne surexploitez pas les outils informatiques!

Lors de la préparation de vos présentations d’entreprise sur Powerpoint ou sur Prezi, il faut éviter de vouloir surexploiter les outils à disposition, par exemple en mettant trop d’effets ou de graphiques. Autant préparer une présentation très simple puis l’améliorer petit à petit. C’est ce que recommande Francisco Etchepareborda, directeur artistique de l’agence AVENEW, basée à Genève. Ce dernier s’exprimait lors de la dernière Rencontre de l’Incubateur, organisée pour la première fois dans le nouveau bâtiment de BioArk à Monthey.

 

Au niveau des outils desktop à disposition, PowerPoint (Office) est le plus répandu, avec 500 millions d’utilisateurs de par le monde. Sa notoriété en fait sa force. C’est un outil familier, facile à partager et dont les documents sont aisément imprimables. Attention cependant à ne pas surexploiter cet outil. « Cela peut vite devenir une usine à gaz, si l’on met trop de contenu », note Francisco Etchepareborda. Apple a également son propre outil, Keynote et Linux propose Impress. Ceux-ci fonctionnent également avec des principes de slides. 

« C’est maintenant l’ère du cloud, avec des outils qui permettent d’insérer du son, des vidéos, directement à créer depuis internet », précise Francisco Etchepareborda. Google a par exemple développé l’outil Slides. Office s’y met également avec le programme Sway. Une liste d’autres outils cloud est disponible sous ce lien.  

 

Résister à la tentation
Prezi propose pour sa part une succession d’images que l’on peut importer, ou créer directement. Cet outil offre la possibilité de passer d’un thème à l’autre. « Il permet d’aller davantage dans l’émotionnel ». Il propose une structure non linéaire, proche de la philosophie du mind-mapping.

Quel que soit l’outil choisi, il est important de résister à la tentation d’utiliser toutes les possibilités du logiciel. « Vous devez rester centré sur le contenu et les objectifs de votre présentation. Mieux vaut montrer moins de diapositives, et des diapositives moins chargées » conclut Francisco Etchepareborda.


Propos recueillis le 21.05.2015
 

Retrouvez l'interview vidéo de Francisco Etchepareborda, ainsi que sa présentation.
 

Fondation The Ark - Route du Rawyl 47 - 1950 Sion - Suisse | Intranet The Ark